En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site. En savoir plus ×

Remboursements soins courants : quelle mutuelle choisir pour une prise en charge efficace de vos frais médicaux dans les meilleurs délais ?

comparateur mutuelles santé frais médicaux pas chères

Profiter de bons remboursements des soins courants (consultations, analyses, médicaments, etc.) nécessite de choisir une mutuelle avec des prises en charge à partir de 150 % pour les visites médicales, les recours aux services des auxiliaires médicaux, etc.

Ces derniers, représentent plus du tiers des dépenses médicales totales. Pour cela, il est recommandé de demander des devis instantanés pour sélectionner une mutuelle avec des remboursements efficaces des frais médicaux autres que l'hospitalisation ou l'achat d'équipements optiques et dentaires.

Découvrez sur « Comparatif-Mutuelle-Sante.com » les garanties des mutuelles qui remboursent bien les soins de ville et profiter du service de souscription en ligne pour adhérer à l'offre de votre choix. Par la même occasion, le comparateur vous propose un modèle de lettre pour demander le remboursement de diverses dépenses médicales à votre mutuelle.

Remboursement soins courants par la mutuelle : quels sont les soins médicaux concernés et à combien sont-ils pris en charge par les offres santé ?

Les remboursements des soins courants par les mutuelles santé couvrent les actes thérapeutiques généraux pratiqués par les professionnels de santé en cabinet, en clinique ou en centre de soin et l'achat de médicaments. Les prises en charge de soins de ville par les mutuelles s'échelonnent de 100 à 400 % pour les :

  • Consultations des médecins généralistes ou spécialistes
  • Soins dentaires comme le détartrage, traitement de carie et autres actes conservateurs ne nécessitant pas la pose d'implants, prothèses, couronnes, etc.
  • Honoraires auxiliaires médicaux pris en charge par la CPAM (infirmières, kinésithérapeutes, etc.) 
  • Analyses biologiques et imageries médicales (Radios, scanners, IRM, etc.)

En ce qui concerne les autres frais médicaux de tous les jours, les mutuelles santé spéciales soins de villes proposent des remboursements à 100 % pour les médicaments. Elles prévoient aussi des forfaits de plus de 250 €/an pour l'automédication et les séances de praticiens de médecines douces (diététicien, ostéopathe, chiropracteur, etc.).

De plus, elles font profiter du service du tiers payant qui dispense de l'avance de frais sur ces dépenses médicales de première nécessité.

La Sécurité sociale ne rembourse pas l'intégralité des tickets modérateurs de ces soins, voire pas du tout pour les médecines alternatives. D'où l'intérêt de prévoir une mutuelle qui couvre bien les soins courants avec un rapport garanties/prix adapté aux besoins et au budget de l'assuré.

En effet, opter pour un taux intermédiaire (150 à 200 %) pour les consultations des médecins du secteur (1) est suffisant, vu que ces praticiens ne pratiquent pas des dépassements d'honoraires. En revanche, des remboursements renforcés de l'ophtalmologue et autres spécialistes du secteur (2) sont plus indiqués pour compléter l'intervention de la CPAM et couvrir les excédents tarifaires.

Remboursement des soins courants : quand demander à sa mutuelle la prise en charge de ses frais médicaux et quelle lettre type utiliser ?

Le remboursement des soins courants par les mutuelles santé se fait généralement sans aucune démarche particulière de la part de l'adhérent grâce à la télétransmission automatique des feuilles de soins entre les professionnels de santé et la Sécurité sociale.

A ce sujet, il est recommandé de respecter le parcours de soins coordonnés, de consulter en priorité les médecins adhérents à l'option de pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM) et d'accepter de prendre des médicaments génériques, pour réduire les délais de remboursements des soins de ville et être mieux couvert mêmes par les mutuelles les plus économiques proposées à la comparaison en ligne.

Quand demander par lettre les remboursements à sa mutuelle santé ?

Il arrive qu'un assuré ait besoin d'adresser à sa mutuelle une lettre de demande de remboursement de ses frais de santé dans les cas suivants :

  • demander le remboursement de certains actes de médecines douces, comme l'ostéopathie, qui ne sont pas prises en charge par l'assurance maladie.
  • communiquer la feuille de soins et le double de l'ordonnance (en papier) si l'assuré refuse de substituer un médicament princeps par un autre générique.
  • obtenir le remboursement des produits pharmaceutiques prescrits par le médecin et déremboursés par la CPAM comme l'homéopathie, la phytothérapie ou les vaccins exclus des prises en charge de l'assurance maladie.
  • contester un manque de remboursement ou un prolongement du délai de versement.
  • transmettre le bordereau de la Sécurité Sociale dans le cas où elle ne serait pas reliée au système national de télétransmission des données (Noémie).

Quelle lettre envoyer à sa mutuelle pour lui demander le remboursement de ses frais médicaux ?

Dans l'un des cas où l'assuré va demander des remboursements à sa couverture santé, le modèle du courrier type à envoyer à sa mutuelle santé est le suivant :

lettre demande de remboursement

Lettre de demande de remboursement des soins courants à sa mutuelle

Ce modèle de lettre de demande de remboursement adressée à la mutuelle santé peut concerner tous les frais médicaux (dentaires, optiques, hospitaliers, etc.), et non seulement ceux de la médecine générale et des médicaments.

Dans ce sens et afin d'éviter tout retard de remboursement, le mieux, est de choisir une mutuelle santé sans délai de carence qui applique la télétransmission des feuilles de soins à l'instar des offres proposées par les partenaires de « Comparatif-mutuelle-sante.com ».

Une comparaison instantanée vous permet de choisir une formule fiable pour le remboursement de vos soins médicaux, y compris les plus coûteux dans les plus brefs délais.


4.6 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Evaluation 4.6 sur 5 (note basée sur 37 Avis)
Ive
J’habite Paris et lors de mes dernières vacances, j’ai dû consulter un médecin généraliste et deux fois un ORL, pour des douleurs aux oreilles après avoir fait de la plongée. Comme ce ne sont pas mes médecins déclarés à la sécu, je voudrais savoir si les visites et les médicament s qu’ils m’ont prescrits sont remboursables ?
Administrateur de Comparatif-mutuelle-sante.com
Les frais médicaux contractés lors de vos vacances sont remboursés, aux même taux habituels du parcours de soins coordonnés, à condition que les médecins consultés aient cochés la case «hors résidence» sur la feuille de soins. Dans le cas contraire et si vous avez un contrat santé responsable, vous serez moins bien remboursé par la mutuelle et la sécurité sociale.
Steve
Il est connu que pour consulter un médecin spécialiste il faut d’abord passer par le généraliste. Est-ce que je dois refaire la même chose à chaque fois que je veux voir mon spécialiste ?
Administrateur de Comparatif-mutuelle-sante.com
En cas de maladie nécessitan t la consultation de spécialiste , il est nécessaire de passer une seule fois par votre médecin traitant avant de consulter le praticien correspondant. Une fois les deux praticiens convenus du protocole de traitement et de suivi, vous n’êtes plus tenu de respecter la procédure du parcours des soins coordonnés pour la même pathologie. Toutefois, en cas de polymédication , il est préférable de tenir informé vos médecins de tous vos traitements
Frédérique
Est-il normal que le médecin me facture des dépassemen ts d’honoraire s variables à chaque consultation ?
Administrateur de Comparatif-mutuelle-sante.com
Les médecins des secteurs 2 ou 3 ont le droit de faire des dépassemen ts d’honoraire s, cela dépend de la nature d’intervent ion médicale surtout s’il s’agit d’un praticien diplômé à double casquette. Par exemple un médecin généraliste et à la fois ostéopathe ou acupuncteur.
Adrianne
Si je change de médecin traitant, est ce que mes traitements en cours continuent à être remboursés ?
Administrateur de Comparatif-mutuelle-sante.com
Les traitements prescrits par votre ancien médecin et entamés après le passage à un autre praticien, sont remboursés sur les tarifs de convention ordinaires de la sécurité sociale. Quant à la mutuelle, elle considère que le parcours de soins est suivi.Avant de changer de médecin, pensez à demander votre dossier médical avec délicatess e pour éviter une éventuell e mauvaise réaction de la part de votre docteur. A la fin, le médecin a eu l’audace de lui facturer le coût d’envoi du dossier et celui de la copie. Alors, ne soyez pas étonnée en resservant sa note de frais.
H. Léana
J’ai emmenée ma fille chez le pédiatre pour une gastroentérite. 2 jours après, elle a les oreillons. Je pense que c’est une maladie nosocomiale qu’elle a attrapé lors de la dernière consultation. Ya-t-il des remboursements spéciaux ou des indemnités prévus si je porte plainte ?
Administrateur de Comparatif-mutuelle-sante.com
Le remboursement des dépenses médicales se réalise sur la base de ce qui est prévu par votre mutuelle. De plus, il peut y avoir prise en charge des frais de la procédure si vous avez la garantie « protection juridique ».Tout de même, il est très difficile d’avoir gain de cause quand il s’agit d’une maladie aux conséquences peu graves et aussi contagieuse que les oreillons. Votre fille peut l’avoir eu au métro, au bus, école, etc. Aussi, faites gaffe à la période d’incubatio n de la maladie qui est de 21 jours. Dés lors, votre médecin ne peut en aucun cas être tenu responsable.